Agence événementielle, location structures gonflables enfants - particuliers & professionnels

Livraison La Rochelle 17, Niort 79 et Vendée 85

MENU

Être parent, c'est compliqué mais on apprend

Bonjour les parents au top,

L’actualité sur la parentalité est plutôt riche en ce moment. Entre le débat sur les congés suite au décès d’un enfant ou au congé paternité, la parentalité éveille les consciences. C’est une excellente chose, mais il reste encore un peu de chemin de parcourir, et c’est normal. La perfection n’est pas un objectif à atteindre, en revanche construire son bonheur jour après jour et le montrer aux enfants, c’est une aventure.

L’aventure des parents, c’est surtout d’accompagner leurs enfants sur le chemin de l’épanouissement et de l’autonomie. Il était donc logique de se poser la question : Comment sont les parents au top ? (Sûrement comme vous haha)

Les parents au top laissent leurs enfants être eux-mêmes

Ouch ! En voilà une étape quand on est parent au top ! Comment laisser son enfant exprimer une colère qui nous pique tant ? Comment accepter qu’un enfant exprime des sentiments négatifs quand ils arrivent ? Pas facile. On préfère voir ses petits heureux, épanouis et sereins face à leur vie. Pourtant, comme leurs parents, tous les enfants ont des moments de doute, de stress, d’angoisse, de ras-le-bol, de colère...

Peut-être êtes-vous aussi confronté à cette petite situation : vous l’appelez 15 fois (et les 14 fois précédentes étaient douces et gentilles) pour qu’il/elle vienne prendre sa douche ou son bain. Il n’est absolument pas motivé, mais une fois qu’il est dedans il ne veut pas sortir...

Maintenant, faisons le parallèle avec vous, parent : vous n’avez pas du tout envie d’aller sous la douche, parce qu’il faut se déshabiller, aller dans le froid, etc. Du coup, vous traînez un peu et vous repoussez le moment. Vous connaissez ? Mais dès que l’eau chaude glisse sur votre peau et vous soulage d’une journée chargée, vous vous sentez bien et vous restez longtemps dans la douche.

Visiblement, vous avez gardé votre âme d’enfant :)

Les parents au top font évoluer leurs méthodes éducatives avec leurs enfants

D’une part, chaque enfant est différent, et une méthode qui fonctionne avec une personne ne fonctionnera pas nécessairement avec une autre. Les enfants grandissent, apprennent, vivent, choisissent... et une méthode empirique sera vite dépassée ! Logique. Du coup, les parents qui ont envie d’être épanouis dans leur vie quotidienne, mais aussi dans leur rôle font évoluer leurs méthodologies avec leurs enfants.

Cette volonté oblige les parents à adapter leurs méthodes d’éducation en fonction du stage d’évolution de l’enfant. Vous l’avez peut-être déjà, la fameuse crise des 3 ans, ou la crise du non. Pas facile d’accepter qu’un petit être qui a seulement vécu 24 mois sur la planète ose s’opposer à vous avec force et à haute voix !

Vous avez appliqué les méthodes bienveillantes jusqu’à présent en lui proposant des choix limités et d’un coup, ça ne fonctionne plus ! Mais pourquoi ? Parce que les enfants s’adaptent alors les parents au top s’adaptent aussi. On réévalue notre éducation au fur et à mesure pour rester heureux, dans une famille où chacun trouve sa place et son équilibre.

Une famille au top avec des parents et des enfants au top

Une famille, c’est une bulle, une cellule qui dysfonctionne dès qu’il manque un membre. Le bonheur arrive en courant dès que la famille est réunie. C’est à ce moment précis qu’une maison devient un foyer. Chaque personne a en elle, un sentiment d’appartenance à la famille.

Bien entendu, les enfants se disputent, les parents crient, chacun affirme son individualité, mais ils restent une famille soudée en cas de problème. Ils se soutiennent et font barrage si besoin.

Des parents au top nourrissent l’individualité des enfants

Une famille est une équipe solide, avec des membres impliqués, sans jugement et dans la bienveillance. Mais cela n’est possible qu’à partir du moment où chacun peut s’exprimer et exprimer ses sentiments personnels. Tout cela est composé instinctivement par les parents au top qui veulent répondre aux besoins des enfants, tout en leur apportant également un cadre et des limites bien définis.

Comment arriver à un tel résultat ? En étant au maximum à l’écoute des enfants, mais également d’eux-mêmes. Les enfants apprennent par l’exemple et non par le conseil. Donc en montrant que vous êtes à l’écoute de chacun, et de vous-même, vous nourrissez l’individualité. Pour les enfants, quelques minutes suffisent pour détecter d’éventuels soucis, puis les soutenir en cas de besoin.

Des parents qui aiment de manière inconditionnelle

On dit souvent que les enfants aiment leurs parents de manière inconditionnelle, quelles que soient les difficultés que les familles peuvent rencontrer. On aime nos enfants et c’est normal. Toutefois, une légère nuance est à apporter dans l’épanouissement de tous.

Les parents aiment leurs enfants sans en attendre leur amour en retour. Quand ils sont petits, la question se pose moins souvent. Mais qu’ils deviennent plus autonomes ou entrent dans l’adolescence, c’est constant. Les sentiments se heurtent entre eux. C’est déjà pas facile de gérer ses propres émotions alors, gérer les émotions des enfants, c’est mission impossible.
Le plus simple, c’est d’apprendre à accueillir les sentiments des autres sans s’en offusquer. Traverser ces épreuves, c’est aussi le rôle des parents.

Les parents au top ont des discussions avec leurs enfants

Parler avec les enfants, c’est facile. Aborder des sujets délicats en temps voulu, c’est une preuve de courage. Parler d’un décès, d’un futur décès, de l’alcool, de la drogue, de la sexualité, de la relation à autrui, de la trahison, ou d’autres sujets qui vous ont heurté, c’est un challenge que nous ne sommes pas toujours prêts à aborder.

Ouvrir le débat et la discussion, c’est aussi exposer son cœur. Cela demande du courage et de la volonté. Si c’est un objectif que vous vous êtes fixé cette année (accepter les discussions difficiles avec vos enfants), faites-le progressivement. Ne brusquez pas les choses et laissez les enfants venir également vers vous avec leurs propres sujets, et leurs propres questions.

Les enfants apprennent le respect et la discipline

Attention, la discipline n’est pas une soumission. Ce n’est pas dans ce sens. Le respect et la discipline de soi-même sont un point de départ. Notre rôle de parent au top, est d’apprendre à nos enfants à comprendre et intégrer les codes de vie en société. L’enfant doit savoir comment il doit et peut se comporter avec les autres, à se respecter lui-même tout en respectant les autres.

C’est ingrat et difficile, mais inhérent au rôle de tout parent. Ce n’est pas à l’école de remplir ce rôle. La maîtresse ou le maître ne peut pas apprendre les mathématiques ou le français si le savoir-être n’est pas acquis. S’il prend du temps pour le faire, il n’est pas dans son rôle d’enseignant. On se retrousse les manches et on attaque la chose avec courage et bienveillance... c’est parti !

On rame à contre-courant et c’est OK

Les modes d’éducation se succèdent. Il y a 20 ans, on pouvait se prendre des claques, des coups de ceinture, des fessées, des gifles, et on a grandi sous des hurlements. Beaucoup vous diront : on n’en est pas mort hein ! Soit. Mais est-on obligé de reproduire à l’identique ce que faisaient nos parents ? N’existe-t-il pas une autre manière de faire ? Moins brutale ? Moins violente ?

Bien sûr que si, puisque c’est ce que vous faites au quotidien ! C’est que vous avez choisi. Et c’est accepté. Seulement, vous vous heurtez certainement à des réfractaires qui vous affirmeront que vous vous prenez mal, que si vous étiez plus ferme, vous n’auriez pas eu de crise en public. Donc selon cette logique, une bonne claque dans la tronche de l’enfant aurait évité la crise ? Pas sûr ! Étouffer les sentiments d’un enfant, c’est surtout les laisser éclater à l’âge adulte en produisant une personne frustrée. Je doute que ce soit ce qu’on a envie de laisser comme trace de notre passage. Les parents au top, comme vous, ont envie de laisser des adultes épanouis, qui transmettent de belles valeurs à leurs enfants par la suite. Alors, poursuivez votre quête de la bienveillance, aussi bien envers vous-même (acceptez d’échouer, mais aussi de réussir) et envers les autres (enfants, amis, familles, collègues, voisins, crétin de voisin aussi)...

Les parents influencent sans contrôler

Le plus gros challenge de parents, c’est de trouver l’équilibre entre le royaume dictatorial et la république ! Et je peux vous assurer que ce n’est pas tous les jours facile ! Parfois, on a juste envie qu’ils obéissent sans poser de questions, qu’ils soient sages comme des images, qu’ils ne parlent que pour dire des choses intelligentes, mais non. Ces journées n’existent pas. Ce sont des enfants et c’est normal qu’ils bougent, qu’ils crient, qu’ils chantent, qu’ils sautent et qu’ils nous épuisent.

Laisser à l’enfant la possibilité d’exprimer ses sentiments, de réfléchir, de tirer des leçons de leurs erreurs, c’est aussi leur laisser la possibilité de grandir à leur rythme. Ils acquièrent l’autonomie progressivement, selon leurs capacités. Les parents tentent alors de les guider plutôt que de tout contrôler. L’objectif est de leur laisser suffisamment de liberté pour qu’ils puissent s’épanouir tout en gardant un cadre acceptable et accepté pour garantir leur sécurité lorsqu’ils expérimentent.

Les parents au top continuent d’apprendre, tout le temps...

Pour rester au top, les parents se forment, s’informent et restent à l’écoute des conseils qu’on pourrait leur donner, tout en gardant leur sens critique et leurs principes d’éducation. Accompagnement un enfant pour qu’il devienne un adulte responsable n’est pas toujours facile et c’est un challenge de tous les jours, mais cela nous aide aussi, en tant que parents, à grandir émotionnellement, et peut-être même à réparer certaines choses provenant de notre enfance à nous.

Alors, poursuivons ensemble cette quête de la bienveillance, du respect des règles et de soi-même, que l’on soit enfant ou parent :)

À ce propos, n’oubliez pas de vous inscrire aux ateliers sur le fonctionnement de l’enfant. Atelier payant sur inscription.
atelier-neurosciences-landrais