Agence événementielle, location structures gonflables pour enfants - particuliers & professionnels

En Charente-maritime (17) et Vendée (85)

MENU

Et tous les autres jours, on va vivre...

Bonjour les bondisseurs !

Il y a quelques jours, j’ai participé à une douce conversation avec l’un de mes garçons. Il est en pleine réflexion sur sa vie (à 6 ans hein !), mais aussi sur les grandes notions de la vie. Il m’a alors demandé :

– Maman, un jour tu vas mourir...
– Oui.
– Et moi aussi ?
– Oui. C’est le cycle de la vie, mais ça ne doit pas t’effrayer.
– Pourquoi ?
– Parce que tous les autres jours, on va vivre, s’amuser, jouer et faire des tas de choses pour de beaux souvenirs...

Il semblait apaisé et cette réponse lui a fait du bien. Du coup, je me suis dit que j’avais envie de partager avec vous 10 petits trucs pour cultiver votre bonheur (et le mien aussi haha).

Authentique, vrai et sans mensonge

Oui, dit comme ça, c’est facile. Mais dans la réalité, c’est plus compliqué. C’est un challenge permanent tout simplement parce qu’au-delà des petits mensonges du quotidien, il y a les gros mensonges qu’on se fait aussi à soi-même. Pour atteindre une sérénité d’esprit, commençons donc par faire la liste de nos valeurs personnelles.

Avons-nous envie d’être authentiques ? La réponse est oui. Parce que c’est libérateur, respectueux, équilibrant. Restons donc à notre écoute personnelle et notre authenticité. Nos valeurs nous porteront plus facilement vers notre objectif : le bonheur.

Développer notre estime de soi

Si, comme beaucoup d’entre nous, vous souffrez d’un déficit de confiance, il est temps que ça change. Pour cela, nous devons reconnaître nos qualités et nos compétences. Cela peut s’appliquer à tous, y compris les personnes qui ont appris leur métier sans diplôme ou sans fréquenter les bancs de l’école. Soyez fier de vos compétences. Vous savez le faire ? Alors c’est acquis.

Portez votre confiance et votre estime de vous aussi haut que possible !

Accepter nos limites

Je ne sais pas. Je ne sais pas faire. Je ne comprends pas...

OK.

Nous sommes tous humains et il est impossible de savoir tout faire, de tout comprendre, de tout savoir. Accepter de ne pas savoir ou de ne pas savoir faire. En vous plaçant dans cette position, vous n’êtes pas faible, vous êtes intelligent. Vous admettez que d’autres ont la compétence et rien ne vous empêche de leur confier le travail à réaliser. Et mieux encore, si vous avez le temps et la volonté, apprenez ! C’est aussi ça le bonheur au quotidien : apprendre dans la bienveillance.

S’enrichir des qualités des autres

Les personnes qui nous entourent sont des sources de bonheur. Prenons donc le temps de nous entourer, de partager, de nous enrichir humainement. Rencontrer de nouvelles personnes est un bonheur en soi. Les belles rencontres amicales développent notre bonheur et nous autorisent à aimer sans jugement, sans contrainte. Cela peut aussi s’étendre à l’élimination des relations qui ne nous apportent rien... il va nous falloir faire des choix.

Apprendre le lâcher-prise

Pour trouver le bonheur, le lâcher-prise est l’un des objectifs les plus compliqués à atteindre. Reconnaître nos limites et celles des autres est une première étape. Comme nous sommes sous pression en continu entre le travail, les finances, la famille, les projets, les objectifs, les plannings, notre esprit est constamment tiraillé. Mais avons-nous essayé de le laisser se reposer pendant une journée ?

Déculpabilisez-vous et cessez de vouloir tout contrôler. C’est le premier pas vers notre bonheur personnel. Quelques techniques sont à notre disposition comme la respiration lente et profonde, ou encore la méditation. Direction bien-être...

bonheur-la-rochelle

Changer d’angle de vision de la situation

Pour résoudre un problème, il est recommandé de changer d’angle. On y voit plus clair et nous avons des idées nouvelles pour résoudre la situation qui nous pose problème. Il est donc très important que nous puissions accepter qu’il existe plusieurs perceptions de la réalité. Une situation peut être considérée comme grave selon l’échelle d’une autre personne et il faut donc respecter cette perception. Vous vous souvenez d’un enfant pour qui la perte d’un caillou est d’une gravité universelle ? Selon son échelle d’enfant, c’est très grave et sa réaction est à la hauteur de la gravité de la situation. Respectons et accueillons cela dans la mesure du possible.

Les situations seront alors plus faciles à gérer, et généreront moins de stress, donc plus de bonheur à la résolution.

Chercher l’équilibre et le bonheur

L’équilibre n’est pas la perfection, c’est une situation temporaire non idéalisée, mais qui nous apporte du bien-être. Selon nous, quel est le niveau de bien-être que nous avons envie d’atteindre ? Le corps émet des signaux qu’il est important d’écouter pour se sentir heureux. L’objectif d’une vie pourrait être de chercher l’équilibre au quotidien.

L’équilibre peut se forger de plusieurs manières : des activités personnelles de loisirs, une séance de sport, un massage relaxant, une séance à la piscine pour se détendre, ou une promenade au bord du lac... à vous de trouver votre équilibre de bien-être.

Vivre le moment présent

Le bonheur c’est aussi de pouvoir vivre chaque instant en acceptant ses émotions. Mais pour cela, il nous est indispensable d’accepter de vitre dans le moment présent. Pour certains d’entre nous, c’est une véritable difficulté. On a envie de se projeter dans l’avenir ou de vivre dans le passé en cultivant de vieux souvenirs quotidiennement. Bien entendu, c’est important de le faire, car nous avons tous des projets qu’il faut planifier. Mais il faut aussi pouvoir profiter de la beauté d’un jardin, d’une séance de fitness pour se vider l’esprit et vivre dans le présent...

Trouvons notre moment de présent chaque jour !

Se responsabiliser au quotidien

Tristesse, colère, amour, douleur... toutes ces émotions se sont un jour bousculées en nous. C’est normal, c’est la vie. Accueillir nos émotions est une façon d’accéder au bonheur. Inutile donc de rejeter la faute sur les autres, notre passé ou la situation. En nous imposant la responsabilité de notre bonheur, nous acceptons d’y parvenir, seul et en parfaite autonomie. Personne d’autre ne peut nous rendre heureux... seulement nous. :)

La reconnaissance de soi-même

Nous sommes les acteurs de nos vies, c’est indéniable. Les moments difficiles ont un impact sur notre vie et il nous arrive d’y penser. Mais accordons-nous aussi la possibilité de revivre les bons et beaux moments ? Rarement. Et si nous en faisions un exercice quotidien ? Prenons chaque jour, un moment pour nous rappeler une belle situation qui nous fait plaisir, nous a apporté du bonheur...

Le bonheur se cultive progressivement et se met en place à force de décisions. Et vous ? Souhaitez-vous accéder à votre bonheur ?