Agence événementielle, location structures gonflables pour enfants - particuliers & professionnels

En Charente-maritime (17) et Vendée (85)

MENU

Chapeau, t-shirt et crème solaire !

En tant que maman ou papa, vous êtes sûrement au courant, par les campagnes de prévention et de santé, que les enfants sont une population fragile qu’il faut protéger du soleil. Les UV sont nocifs pour notre peau, et peuvent laisser des séquelles, voire provoquer des maladies de peau ou un cancer. Il faut donc, protéger les enfants du soleil.

comment-proteger-enfant

Conseil 1 : Chapeau, t-shirt et crème solaire

Le premier conseil donné par les professionnels de santé est d’éviter d’exposer les enfants durant les heures les plus chaudes de la journée (entre midi et 16 h). En dehors de ces heures, il faut équiper votre petit du matériel nécessaire :

  • un chapeau dont les bords couvrent la nuque et une grande partie du visage (une casquette pour un tout-petit n’est pas une bonne idée, mieux vaut opter pour une capeline pour petite fille ou un bob pour petit garçon).
  • Un t-shirt à manches courtes : évitez les débardeurs ou les maillots de corps, car ces vêtements exposent trop de peau aux rayons du soleil.
  • de la crème solaire : les indices les plus élevés protégeront vos petits efficacement à condition de renouveler l’application régulièrement.

Les bébés de moins de 6 mois ont la peau plus fine que celle des enfants. Elle brûle plus rapidement et plus profondément. Il est donc très important de bien les protéger. Pensez à bien appliquer la crème surtout sur les pieds, zone souvent oubliée par les parents, mais exposée...

Remarque : même les enfants à peau foncée ou mate ont besoin d’une protection contre les rayons du soleil

Conseil 2 : Des lunettes de soleil, accessoire indispensable

Le soleil estival est agressif pour la peau, mais aussi pour les yeux, surtout ceux des enfants. Bien qu’il soit parfois compliqué de laisser des lunettes sur le nez d’un tout-petit, il est indispensable de lui protéger les yeux. Les verres bloquent les rayons ultraviolets.

Attention tout de même au choix de vos accessoires. Les lunettes pour les enfants sont disponibles en magasin ou chez les opticiens. Pour les bébés, il existe des lunettes flexibles et incassables. Un élastique relie les deux branches pour qu’elles ne glissent pas ou que votre petit soit tenté de les enlever dès que vous tournez le dos. :)

Si vous devez choisir des lunettes, vérifiez qu’elles portent bien la mention « UV 400 » ou « 100 % UV Protection ». Les mentions UV 100 ou UV Protection ne sont pas suffisantes.

Conseil 3 : risque d’hydrocution en cas de baignade

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il ne faut pas se baigner après avoir mangé. Mais il faut également éviter de s’exposer au soleil avant de se baigner. C’est d’autant plus important pour les enfants, car le risque d’hydrocution est véritable. L’hydrocution est un choc thermique qui survient lorsque la température est trop différente de celle de l’eau. Le corps ne parvient pas à se réguler face à cette différence, et la personne perd connaissance. Elle risque de se noyer.

Il faut donc entrer progressivement dans l’eau, en se mouillant la nuque, le dos et le thorax. Ces zones sont riches en capteurs thermiques et conditionnent le corps au changement de température pour une entrée dans l’eau en toute sécurité.

Conseil 4 : Être attentif aux signes d’insolation ou de coup de chaud chez un enfant

Les petits sont sensibles aux températures extrêmes (chaudes ou froides d’ailleurs). Il y a des signes qui ne trompent pas et auxquels vous devez être attentif comme :

  • fièvre : si la température corporelle de votre enfant se met à monter et qu’il a très chaud, vous devez agir rapidement et le rafraîchir progressivement. La fièvre trop forte et prolongée peut avoir des conséquences irréversibles, notamment au niveau du fonctionnement du cerveau.
  • bouche sèche : les bébés bavent beaucoup et si vous détectez de la sécheresse dans sa bouche, proposez-lui immédiatement à boire.
  • pouls rapide : une augmentation du rythme cardiaque est un signe important à prendre en compte. Votre petit fait de la tachycardie à cause de la chaleur.
  • Somnolence anormale : le soleil fatigue énormément et fait chouiner les petits. Mais s’il commence à somnoler anormalement, à la limite de tomber dans les pommes, il faut aussi réagir rapidement et le placer à l’ombre, l’hydrater et le rafraîchir.
  • Hyper excitabilité : les enfants sont sensibles à de nombreux facteurs, et notamment à l’excès de soleil. Ils deviennent intenables, irritables, et pleurnichent à chaque contrariété. Dans ce cas, il faut les rafraîchir également pour les aider à se calmer.
  • Yeux creux et pupilles dilatées :
  • Perte de conscience : un enfant qui tombe dans les pommes c’est un signe qu’il faut absolument prendre en compte. Ne paniquez pas et réagissez calmement. Rafraîchissez-le et appelez les secours rapidement.
  • Refus de boire : les petits ne sentent pas la soif et c’est à vous, en tant qu’adulte, de les hydrater. S’ils ne veulent pas boite, proposez un jeu avec de l’eau. Ils accepteront plus facilement de boire.
  • Couleur rouge de la peau : le changement de couleur de la peau est un signe qui doit vous alerter. Là aussi, rafraîchissez-le avec des linges.

Conseil 5 : En cas de coup de soleil, que faire ?

Un bébé ou un enfant n’a pas de raison de bronzer, et donc de s’exposer au soleil... mais si d’aventure, votre petit devait attraper un coup de soleil, voici comment procéder pour l’aider à gérer la douleur. Un coup de soleil est une brûlure, et c’est douloureux. Pour commencer, il faut placer votre enfant à l’ombre ou à l’intérieur pour que le soleil n’agresse plus la peau déjà meurtrie.

Donnez-lui beaucoup à boire. L’eau permet d’hydrater la peau et de limiter les maux de tête. Si votre enfant se plaint, proposez-lui un bain ou une douche d’eau fraîche. L’eau soulage la douleur des brûlures, à condition qu’elle ne dure pas trop longtemps. En dehors de la douche ou du bain, appliquez des compresses d’eau fraîche sur les parties qui ont souffert du coup de soleil.

Ma mamie avait l’habitude de nous mettre des serviettes de toilette mouillées sur le dos ou les cuisses, en cas de coup de soleil. Nous les plongions régulièrement dans l’eau froide avant de les remettre sur notre peau.

Si cela est possible, utilisez une crème (type Biafine) grasse non parfumée pour hydrater votre peau et l’aider à se reconstruire. Pour le soulager, vous pouvez également lui donner de l’ibuprofène.

La peau brûlée ne doit pas être exposée au soleil avant une guérison complète.

Pour conclure sur la protection des enfants contre le soleil

Protégez vos enfants de toutes les agressions du soleil dès que vous le pouvez. Chapeau, casquette, t-shirt, crème solaire, exposition contrôlée, boisson, etc. Prenez soin de vos petits...

protection-soleil-enfant