Agence événementielle, location structures gonflables enfants - particuliers & professionnels

Livraison La Rochelle 17, Niort 79 et Vendée 85

MENU

L'enseignement à domicile, la prochaine solution ?

Il y en a marre du COVID et de toutes ces contraintes sanitaires.

C’est sûrement ce que vous vous dites. On demande aux parents de protéger les enfants en leur mettant un masque, on interdit les activités extra scolaires, on nous confine et finalement, on ne peut plus sociabiliser les enfants.

Certains parents se posent alors une question simple : confiné pour confiné, pourquoi ne pas envisager l’enseignement à domicile ?

L’instruction à la maison, possible, mais pas forcément simple

Éduquer un enfant, c’est le rôle du parent, enseigner, c’est autre chose. On transmet des valeurs en tant que parent et un savoir en tant qu’enseignant. Les enfants s’identifient aux adultes qui font partie de leur vie en prenant exemple sur eux, leur façon d’être, leurs paroles, leurs gestes... et c’est un fonctionnement normal.

En introduisant des personnes différentes dans la vie des enfants, on diversifie les exemples. Et on apprend. Mais dans ce cas, on peut penser que l’instruction à la maison ne serait pas une bonne chose. Pourtant, cela correspond à de très nombreux enfants. Mais saviez-vous qu’avant l’instruction obligatoire en France, cette charge revenait aux parents ? Il fallait apprendre aux petits à lire, écrire, compter et se débrouiller pour affronter la société. L’école n’était accessible qu’aux classes aisées par le biais d’instructeurs.

Depuis plusieurs années, la méthode de l’enseignement à domicile a pris son essor et de nombreux parents se sont formés à la transmission de savoir pédagogique. De nombreux enfants sont ainsi instruits à la maison chaque année. Toutefois, certains points sont régulièrement débattus, dont la socialisation des enfants, la confiance en soi face aux autres, l’autonomie, le coût de l’instruction à domicile, l’implication des parents dans l’apprentissage ou encore l’organisation du temps d’étude.

Zoom sur la socialisation des enfants

Il s’agit là de l’un des points les plus débattus et les plus angoissants pour les parents : l’enfant pourra-t-il s’en sortir lorsqu’il sortira de la bulle familiale ? Pourra-t-il communiquer, se faire des amis, participer à des événements ?

La réponse est oui. Tout simplement, parce que les enfants ne sont pas du tout isolés et enfermés à la maison. Ils pratiquent des activités extra scolaires, font partie de clubs, vont au parc, ont des amis et participent à des événements. La seule différence se situe au niveau du temps d’apprentissage. Il n’est pas réalisé dans une école, mais dans une pièce dédiée dans la maison (selon votre organisation).

L’enfant a donc accès à la société et ses membres à d’autres endroits qu’à l’école. Et c’est parfaitement logique. Mais ce qu’on sait aussi, c’est que l’école n’intègre pas tous les enfants. Le système de l’oppresseur et de l’oppressé fonctionne toujours, encore aujourd’hui.

Apprendre à développer sa confiance en soi

Voici un apprentissage qu’on ne peut faire seul. On développe sa propre confiance au contact des autres. Et c’est exactement ce qu’il se passe lors des activités avec les autres enfants. La confiance en soi est un état qui se construit progressivement, avec des connaissances, des expériences et 3 gouttes de courage.

Un enseignement à la maison n’empêche pas le développement de la confiance en soi. Bien au contraire. L’instruction à domicile permet à l’enfant de prendre confiance dans ses connaissances, de comprendre son propre fonctionnement, d’apprendre à être autonome, de s’organiser pour réussir. Tout cela se fait progressivement, mais s’ancre définitivement en la personne.

Assimiler le programme scolaire à son propre rythme

L’avantage de l’instruction à la maison est de pouvoir apprendre à son rythme, selon ses propres capacités. Ce point est très important, car il permet à l’enfant de se développer selon ses besoins et sa psychologie. Il assimile progressivement les connaissances et certains sujets peuvent être traités plus rapidement en raison de la compréhension des éléments précédents.

L’image mentale se construit plus vite permettant à l’enfant de faire des liens entre ses connaissances et développer sa créativité, son esprit critique et ses facultés de raisonnement.

Travailler son organisation personnelle et son autonomie

Les enfants qui deviennent élèves au collège puis étudiants rencontrent cette difficulté et ont souvent du mal à la surmonter, car cet apprentissage vient trop tard dans le processus.

L’autonomie se développe à chaque apprentissage lorsqu’on travaille à la maison. Il faut de toute façon de l’autonomie et de la confiance en soi pour atteindre le niveau de discipline nécessaire pour réussir l’instruction à la maison. Cela ne convient pas à tous les enfants, notamment ceux qui aiment le challenge, relever les défis et la compétition. Pour eux, l’instruction à la maison est une contrainte. Ils ont besoin de se confronter aux autres régulièrement.

L’organisation et l’autonomie vont de pair et s’acquièrent souvent en même temps. Une fois acquise, elle simplifie grandement la vie des futurs étudiants. De plus, la persévérance et la capacité à résoudre les problèmes se développent dans le même temps.

Il est également possible d’organiser la journée autant pour le parent que pour l’enfant. Nul besoin de se lever aux aurores pour être assis à 8 h à un bureau. La journée est organisée de manière confortable selon les besoins d’apprentissage. On peut décider d’apprendre ses leçons dans une bibliothèque plutôt qu’à la maison, ou bien au milieu d’un parc... peu importe l’endroit tant qu’on est prêt à apprendre !

Se former pour former un enfant

L’instruction à la maison demande autant de discipline au parent qu’à l’enfant. C’est une activité à temps plein qu’il faut maîtriser. C’est une décision importante, car, pour le parent, il y a de nombreuses contraintes :

– créer son système éducatif
– établir des calendriers
– inculquer une discipline ferme
– préparer les cours et les notions à transmettre (donc, les maîtriser avant de les transmettre)
– avoir des connaissances dans toutes les matières
– apprendre à résoudre les problèmes qui se posent
– travailler sa culture générale en permanence
– trouver des outils pertinents et mis à jour
– accepter de passer toutes les journées avec ses enfants

Certaines questions doivent avoir des réponses avant de vous lancer dans cette aventure pédagogique. Des questions comme :

– Que faire si l’enfant refuse catégoriquement de travailler aujourd’hui ?
– Si l’enfant doit rester seul, est-il assez autonome pour réaliser le travail demandé ?
– Que faire si vous ne parvenez pas à transmettre certaines connaissances ?
– Que faire si la situation devient conflictuelle ?
– Êtes-vous prêt/e à prendre la responsabilité de l’enseignement de votre enfant sachant que dans une école, c’est une équipe qui prend ces responsabilités ?

Il est important de différencier les rôles que vous prenez tout au long de la journée. Vous passez du statut de parent à celui d’enseignant auprès de votre enfant. Et vous devenez ainsi la personne la plus proche de lui. Il pourra gagner tranquillement son indépendance quand le moment sera venu, en toute quiétude et en toute bienveillance, comme il l’aura appris.

Des mises à niveau et des formations continues sont disponibles sur internet. Renseignez-vous sans tarder si vous faites le choix de l’instruction à domicile.