Agence événementielle, location structures gonflables pour enfants - particuliers & professionnels

En Charente-maritime (17) et Vendée (85)

MENU

Comment aider un enfant à trouver son calme ?

Le yoga pour enfant, c’est possible

Il ne s’agit pas de forcer l’enfant à faire une chose qui ne l’intéresse pas, mais bien de l’intéresser à faire une activité ludique, originale et relaxante. La méditation et le yoga sont des activités pour enfants qui fonctionnent particulièrement bien. Non seulement, elles permettent à l’enfant de se calmer, mais également aux parents de passer un moment agréable avec votre petit. On peut proposer le yoga et la méditation à des enfants jeunes.

Une séance de 5 petites minutes peut être suffisante pour aider un enfant à trouver le calme en lui-même. De toute manière, le petit enfant possède une capacité d’attention restreinte. C’est normal. Son esprit est en constant questionnement. Son environnement est une source inépuisable de distraction, d’apprentissage, et d’amusement. Quand vous le voyez ainsi, vous comprenez mieux pourquoi il ne peut pas fixer son attention trop longtemps : il risquerait de manquer d’autres choses intéressantes, non ?

Aujourd’hui, nous vous proposons donc 2 activités à proposer à votre enfant pour le calmer et passer quelques précieuses minutes avec lui sans forcer et sans cris : une séance de yoga pour enfant et une séance de méditation pour enfant... prêt ? En route pour une nouvelle aventure !

Le yoga pour enfant

Pour commencer, voici une petite vidéo pour vous montrer ce qu’est le yoga pour enfant. Elle dure environ 16 minutes et la dame vous montre quelques mouvements :

Gardez toujours à l’esprit que ce moment est un partage avec votre enfant. Il peut arriver qu’il n’ait pas envie de le faire, dans ce cas, n’insistez pas. Pensez que, vous aussi, vous n’êtes pas toujours enclin à faire ce que l’on vous demande. Le privilège de l’enfant est encore de pouvoir refuser...

Quelques postures à essayer avec votre petite cracotte.
La posture du guerrier : jambes écartées, le guerrier est fort, puissant. Il tire des flèches.
La posture du chevalier : genoux pliés et mains jointes au-dessus de la tête et saut
La posture de la montagne : bras le long du corps légèrement écartés et on laisse l’énergie circuler dans les doigts
La posture du soleil : on étire les bras et le dos pour se grandir
La posture de la cigogne : on descend les bras jusqu’aux pieds et on étire le dos
Notez que la maman raconte une histoire amusante à son petit pour l’inciter à s’impliquer dans les mouvements de yoga.

Les mouvements n’ont pas besoin d’être réalisés à la perfection. Il faut simplement que l’enfant y trouve du plaisir, échange avec sa maman ou son papa et s’amuse en imaginant l’histoire qu’on lui raconte.

Si vous aimez les histoires de yoga, il existe un jeu de cartes des postures de yoga à faire avec votre enfant. Sous la forme d’une initiation, proposez à votre loulou de jouer en réalisant les postures des cartes qu’il tire. Ce jeu peut durer assez longtemps, tant que l’enfant a envie de tirer des cartes.

Voici un exemple d’une carte pour vous donner une idée de la posture :
carte-yoga-enfant-structure-gonflable

Le dos de la carte présente la posture à réaliser tandis que l’autre côté indique les bienfaits de la posture et quelques conseils sur les mouvements.

La méditation pour enfants

La méditation, tout comme le yoga, doit rester un moment calme et agréable, aussi bien pour le parent que pour l’enfant. Si votre petit n’est pas en bonne disposition pour la méditation, vous ne parviendrez pas à le calmer de cette manière. Chez certains enfants, la méditation est un moyen de capter l’attention d’un petit et de l’aider à comprendre son propre fonctionnement sans qu’il s’en rende vraiment compte. Notez que si le yoga est destiné aussi bien aux grands qu’aux petits, la méditation est plutôt destinée aux enfants à partir de 7 ans. Pour pratiquer la méditation, l’enfant doit pouvoir se concentrer sur sa respiration et sur lui-même pendant quelques minutes. Les petits n’ont pas encore cette capacité.

Pour commencer, voici une petite vidéo pour comprendre la méditation pour enfants :

On incite l’enfant à se détendre, à écouter et à se concentrer. Vous pouvez vous inspirer de la vidéo pour créer vos propres exercices de méditation et ensuite les partager avec votre enfant. Ou alors, vous pouvez vous inspirer des exercices proposés ci-dessous :

Le temps de son coeur : on peut le pratiquer à tout moment et c’est souvent le premier que l’on partage avec les enfants. Demandez à votre enfant le temps qu’il fait à l’intérieur de lui-même. Cette question l’oblige à se poser et à réfléchir sur lui. Incitez votre loulou à mettre des mots sur ses sentiments et son ressenti. Fait-il grand soleil dans ton cœur en ce moment (bonheur et bien-être) ? Ou bien, c’est un orage dans ton cœur (colère, frustration) ? Y a-t-il des nuages (impatience) ?
Le but est d’aider l’enfant à comprendre ses émotions et à se calmer pour examiner ses sentiments. Au début, votre enfant ne trouvera pas les mots qui lui correspondent, mais plus vous pratiquerez l’exercice, plus il sera facile pour votre enfant de se comprendre.

Mon petit arbre : cet exercice est simple. Demandez à votre enfant de se mettre debout, les yeux fermés. Ses pieds bien à plat sur le sol doivent lui donner l’impression de s’enfoncer dans le sol. Ce sont les racines de l’arbre. D’une part, vous faites appel à son imagination et d’autre part à son côté émotionnel, ce qu’il ne maîtrise pas encore. Doucement, il lève les bras au-dessus de sa tête, ses bras représentant des branches de l’arbre qu’il devient. Demandez-lui alors de dire ce qu’il ressent. Les mots ne viendront pas tout de suite, mais c’est un chemin important à suivre. Dites-lui qu’il est fort et puissant comme un chêne, souple comme un roseau, et solide comme du bambou. En procédant ainsi, vous en profitez pour renforcer sa confiance en soi.

La petite fourmi du bonheur : cet exercice nécessite votre imagination et vos propres sens. Le but de cette méditation pour enfant est de sensibiliser votre petit à ses propres sens. Votre histoire doit mêler vos gestes, vos mots et la concentration de votre enfant. Il sensibilise votre enfant à devenir un expert de son corps, de ne pas avoir peur de se découvrir.
C’est donc l’histoire d’une petite fourmi qui essaye de rentrer dans sa maison, lorsqu’elle rencontre un pied. Elle se cogne ! Aïe, puis s’approche doucement et grimpe lentement sur le pied. Elle se retrouve entre les doigts de pied. C’est bizarre, pense-t-elle, suis-je entre deux montagnes ? Etc.
Vous pouvez laisser vos doigts être la fourmi ou demander à l’enfant de toucher son corps. Lorsqu’il est plus grand, essayez de laisser uniquement leur imagination prendre les commandes, sans câliner votre enfant.
À la fin de l’histoire, les enfants sont très concentrés et leur imagination fertile se laisse facilement emportée, pour leur plus grand plaisir.

Vous voilà armer pour pratiquer le yoga ou la méditation pour enfants, ou carrément les deux, selon l'âge de votre enfant ! N'hésitez pas à vous exercer seule puis proposez les exercices à votre petit. Profitez de tous les moments avec votre petit au maximum. :) Vous pouvez nous laisser vos impressions, vos expériences et vos exercices personnels de yoga et de méditation pour les partager avec les mamans et les papas.